Fixer le montant du loyer de son parking est la toute première des choses à faire lorsqu’on compte le mettre en location. En effet, une telle estimation vous permet de juger de l’opportunité ou non de mettre le parking en location. Ce qui est certain, c’est que ce coût dépend de plusieurs facteurs tels que l’emplacement, le type de parking, le type de location, etc.  

Fixer le montant du loyer en fonction des caractéristiques du parking

Généralement, l’estimation du montant du loyer prend en compte les caractéristiques du parking. Il s’agit de voir si le parking est gardé, à ciel ouvert, isolé ou fermé, etc.

Le plus important reste l’état des lieux. En effet, un état des lieux vous permet d’évaluer les équipements disponibles au sein du parking. Vous devez surtout faire une évaluation du bien immobilier (la propreté des lieux, les murs, le sol, le plafond, les conditions de sécurité, etc.) Ainsi, votre parking sera plus valorisé aux yeux du client et vous pourrez en tirer plus de profit.

Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez vous adresser à l’Agence immobilière Villefranche sur Saône, une agence spécialisée dans l’estimation de biens immobiliers.

Enquêter sur les prix pratiqués dans la zone de location

Avant de fixer le coût du loyer de votre parking, il est important de vous renseigner auprès de vos voisins les plus proches. Étendre votre enquête dans tout le quartier ou dans toute la ville serait une pure perte de temps puisque d’un quartier à un autre et même d’une rue à une autre, les prix peuvent varier. Donc, si dans votre zone, le prix du loyer de parking varie entre 40 et 250 €, il serait suicidaire de fixer un prix de loyer qui est au-dessus des 250 €. Au contraire, vous devez faire une analyse de la moyenne des prix des loyers pour fixer un prix attrayant qui soit avantageux pour le client.

Les prix de loyers pratiqués sont également fonction du type de location. Le prix du loyer mensuel classique est forcément différent du prix du loyer court terme ou du loyer en costationnement. Ce qui importe, c’est de pouvoir mettre votre locataire dans des conditions meilleures à celles offertes par les voiries et les parkings publics.

Par ailleurs, lorsque vous choisissez la location à la journée, le prix du loyer doit équivaloir à 60 % du prix de la location mensuelle.