À mesure que s’abattent sur eux des sinistres et intempéries dus aux aléas climatiques ou à d’autres facteurs, les constructions civiles sont souvent sujettes à des dégradations de structure de tout genre pouvant mettre en danger la vie des habitants ou utilisateurs. Pour prévenir ces désastres, ou prévoir les bons travaux pour y faire face, il faut effectuer un diagnostic structurel de son bâtiment à des moments bien clés.

Qu’est-ce qu’un diagnostic structurel de bâtiment ?

Un diagnostic structure bâtiment est une opération d’ingénierie menée par un bureau d’études bâtiment, qui a pour rôle de déterminer les causes et la portée des dégâts structurels subis par une construction civile ou un bâtiment afin de connaître les actions à exécuter pour améliorer son état.

Quand effectuer un diagnostic structurel ?

  • Après un sinistre : À la suite d’un sinistre (un incendie, une inondation ou un séisme), même si aucun dégât n’est visible, il est prudent de réaliser immédiatement un diagnostic structurel sur l’intégralité de votre bâtiment afin de juger de sa viabilité, et des risques qu’encourent ses habitants.
  • Après apparition de désordre : Dès l’apparition de désordres (fissures dans les murs, effritements du béton), vous devez prévoir la réalisation d’un diagnostic de structure afin de connaître la nature et les coûts des opérations envisageables sur votre bâtiment. Autrement, vous pourriez vous retrouver à réaliser des travaux inutiles ou être contraint à dépenser davantage plus tard.
  • Avant l’acquisition ou la vente d’un bien immobilier : Avant d’acheter ou d’acquérir par quelque moyen un bien immobilier, il s’avère astucieux de faire réaliser un diagnostic structurel sur l’immobilier pour juger de son état afin de déterminer le meilleur usage que vous pourrez en faire.
  • Avant certains travaux : Tout travail de modification de structure sur un bâtiment doit obligatoirement faire suite à un diagnostic structurel pour des raisons de sécurité, entre autres.

À quelle fréquence réaliser un diagnostic structurel ?

La fréquence pour réaliser un diagnostic de structure doit être fonction du type d’environnement auquel est soumis le bâtiment et du type de public qu’abrite le bâtiment. Pour cela, les constructions publiques subissent au moins un diagnostic structurel par an. Pour les mêmes raisons, plus le climat est mauvais dans une région, plus fréquemment doit se réaliser un diagnostic structurel sur les bâtiments.